Catégorie : Technique

La fibre Optique

Les avantages

En présence d’ installations avec des câbles Ethernet, la distance est limitée autour des 100 mètres. Cela dépends de la qualité du câble et de la qualité de son passage dans les gaines technique et son parasitage électromagnétiques dû au voisinage.
Ce n’est pas le cas avec une fibre optique (2000 mètres voire plus), car elle possède beaucoup d’atouts et inconvénients tel que :

  • La bande passante est quasi-illimitée en monomode par rapport en multimode (multi-brins de fibres)
  • La fibre est insensible aux perturbations électromagnétiques
  • Des vitesses de transfert beaucoup plus rapides, environ 100 fois plus élevées que le réseau actuel en cuivre
  • Cependant, la fibre optique résiste moins aux sollicitations mécaniques que les câbles de cuivre. Elle peut casser si elle est trop pliée ou si elle subit une traction trop forte.
  • La qualité indiscutable du passage de la fibre, impose un rayon de courbure minimal, afin d’éviter un déformation du signal.

Comment se compose une fibre ?

La fibre optique est un fil ou plusieurs fils de verre entouré d’une gaine réfléchissante. Sa propriété principale est de servir de “tunnel” dans lequel on peut faire circuler de la lumière.

A destination extrémité, cette lumière va être convertie à nouveau en signal lumineux ou via des “traducteurs” opto-électroniques en signaux électroniques.

plan coupe fibre optique
  • 1 – La gaine aide à la propagation du signal.
  • 2 – La fibre de renfort en Kevlar.
  • 3 – Le revêtement protège mécaniquement la fibre.
  • 4 – La gaine de protection de la fibre.
  • 5 – Le cœur sert à confiner le signal lumineux et à le propager.

Les différents types de fibres

FIBRE MULTIMODEFIBRE MONOMODE
• La première utilisée
• Facile à utiliser mais elle a une bande passante limitée
• Réservée aux courtes distances < 5 km
• Bande passante pratiquement infinie (en théorie)
• Elle est la solution pour les longues distances > 5 km
• Fabrication plus coûteuse

La fibre MULTIMODE a un cœur de grand diamètre par rapport à la fibre monomode. Elle permet le passage de plusieurs longueurs d’onde lumineuses. Utilisée sur des courtes distances (< 5 km@100 Mbps/300m@10 Gbps).

La fibre MONOMODE n’autorise qu’un seul mode de propagation. La longueur d’onde traverse le centre de la fibre. La lumière est réalignée vers le centre au lieu de rebondir sur son bord comme dans la fibre multimode. Utile pour parcourir des longues distances (> 5 km).puce attention

La fibre multimode est incompatible avec la fibre monomode

plan coupe comparatif fibre multimode monomode

A droite un brin de fibre multimode, à gauche la fibre monomode

Les différents diamètres de fibres

diametre fibre multimode 50 125

OS1 / OS2OM1OM2OM3OM4
TYPE DE FIBREMonomodeMultimodeMultimodeMultimodeMultimode
DEBIT COURANTIllimité100 Mb/s100 Mb/s & 1 Gb/s10 Gb/s10 Gb/s & 40 Gb/s
DIAMETRE DE LA FIBRE9/125 µ62,5/125 µ50/125 µ50/125 µ50/125 µ
DEPORT*Très longue distance > 5 kmLongue distance < 5 kmLongue distance < 550 mMoyenne distance réseau < 300 mMoyenne distance réseau < 150 m
DOMAINE D’APPLICATION PRINCIPALLiaison bâtimentDéport vidéosurveillance et réseauDéport vidéosurveillance et réseauDéport Gigabit & DatacenterData Center
BANDE PASSANTEIllimitée200 MHz.km (850 nm)500 MHz.km1500 MHz.km (850 nm)3500 MHz.km (850 nm)

*Distance en fonction du débit

Bien différencier les couleurs des guides de fibre :

Chaque type de fibre optique a une couleur de câble qui lui est propre et qui correspond à certaines normes afin de les différencier à l’œil nu :

CouleurJauneOrangeVioletAqua
Type de fibreOS 1OM 1OM 2OM 3OM 3OM 4

Type de polissage des fibres :

Les finitions PC (Physical contact ou Polished Connector) et UPC sont compatibles (Ultra Polished Connector) entre elles. La finition APC (Angles Polished Connector) n’est pas compatible avec les finitions PC et UPC.

– Polissage de fibre PC : Elle correspond à un polissage qui permet d’avoir une réflectance de -30dB
– Polissage de fibre UPC: Elle correspond à un polissage qui permet d’avoir une réflectance de -50dB
– Polissage de fibre APC : Elle correspond à un polissage qui permet d’avoir une réflectance de -60dB

Bien choisir son type de fibre optique :

Type de réseauDébitLongueur d’ondeOM1 62,5/125OM 2 50/125OM3 50/125OS 1 9/125
Bande passante200 – 500MHz500MHz500 – 1.500MHz> 10GHz
10 Base FL10Mbit/s850nm3.000 m3.000 m3.000 m
100 Base FX100Mbit/s1.300nm5.000 m5.000 m5.000 m
1000 Base SX1Gbit/s850nm275 m550 m550 m
1000 Base LX1Gbit/s1.200nm550 m550 m550 m
10G Base S10Gbit850nm30 m82 m300 m
10G Base L10Gbit1.310nm10.000 m
10G Base LX410Gbit1.310nm300 m300 m300 m10.000 m
10G Base E10Gbit1.500nm40.000 m
Débits Fibre

Les principaux connecteurs

connecteur-stST
Straight Tip
Le connecteur ST rappelle les fiches BNC ; le verrouillage s’effectue par quart de tour de la bague externe. Proposé par tous, le connecteur ST est devenu un standard. Il répond à la norme CEI 60874-10 et porte la dénomination BFOC 2.5.
connecteur-scSC
Subscrider Connector
Le connecteur SC est le plus employé actuellement. On le retrouve sur un grand nombre d’équipements actifs quelle que soit l’application (Ethernet, Fiberchannel…). Il présente de nombreux avantages par rapport aux connecteurs ST : dépassement moindre de l’embout donc pas de risque de pollution, conception « pull-proof » donc pas de risque de déconnexion lors d’une traction sur le câble, section rectangulaire pour une meilleure prise en main et un guidage amélioré à l’intérieur du raccord. Il répond à la norme CEI 60874-14 et porte la dénomination SC (« Subscriber connector »).
connecteur-lcLC
Lucent Connector
Le connecteur bi-fibre LC dispose d’embouts céramiques 1,25 mm et corps plastique. Les fibres sont espacées de 6,25 mm. Développé par AVAYA, il permet de réduire de moitié la taille des connecteurs existants, tout en conservant des technologies éprouvées. Il répond à la norme CEI 61754-20 et porte la dénomination LC.
connecteur-MTRJMTRJ
Mechanical Transfert Registered Jack
Le connecteur MT-RJ est réalisé autour d’un embout rectangulaire à 2 positions en polymère chargé. C’est un connecteur bivoie où les 2 fibres dans l’embout sont espacées de 750 µm.Il répond à la norme CEI 61754-18 et porte la dénomination MT-RJ.
Connecteurs fibre
Type de connecteurSTSCLCMTRJ
NormeIEC 61754-2IEC 61754-4IEC 61754-20IEC 61754-18
DescriptionSection ronde à visserSection carrée clipsablePetite section carrée clipsablePetite section carrée clipsable
Les connecteurs

Technologie POF ou Fibre Optique Plastique :

Les nouveaux conducteurs à fibre optique industriels Ethernet POF (Polymer Optical Fiber) sont utilisés pour la construction de réseaux optiques fiables en environnements propices aux perturbations électromagnétiques.

Ils sont spécialement indiqués pour les applications de déploiement informatique pour les professionnels de la santé (hôpitaux, laboratoires, radiologie…), pour l’industrie, l’automatisme ou la robotique et bien sûr dans des endroits où la présence de Haute Tensions peut altérer l’intégrité des données informatiques lors de la transmission sur paire en cuivre ou réseau sans fil (WiFi).

La fibre POF est beaucoup moins fragile que les fibres traditionnelles en verre. De plus, les câbles fibres optiques POF peuvent être facilement ajustés sur site avec un simple cutter. Le raccordement et démontage sont facilités grâce aux connecteurs « Opto-LockTM » des équipements actifs.

Les avantages de la fibre POF : – Rayon de courbure réduite (environ 2cm)
– Distance maxi entre 2 éléments actifs : 50m
– Raccordement rapide, facile et réutilisable (connecteur Opto-LockTM)
– Traversée de cloison discrète, un trou de 3mm suffit
– Taux de transfert 100Mbps avec perte proche de zéro
– Liaison Ethernet stable, par rayon de lumière 650nm (visible à l’œil).

Quels sont les éléments constituants d’un lien optique?

elements-installation-fibre-optique

MPO

MPO signifie « Multiple-fiber Push On/Push Off ». C’est une solution permettant d’augmenter la densité du câblage fibre optique en s’appuyant sur un connecteur multi-fibre standardisé.

Chaque connecteur intègre 12 fibres optiques et est assemblé sur un câble fibre optique pour former une jarretière MPO qui peut remplacer avantageusement les liaisons pré-connectorisées classiques ou les pigtails. MPO est une solution plug-and-play qui permet un déploiement rapide, et ne nécessite pas d’outils d’assemblage.

Disponible dans diverses longueurs, MPO se décline en jarretière MPO / MPO monomode OS2 ou multimode OM3 et OM4. MPO se décline aussi en câble avec épanouisseur (fan-out) : connecteur MPO à une extrémité et 12 connecteurs SC, LC ou ST à l’autre extrémité, pour un montage en cassette.

Des tiroirs optiques à cassettes MPO avec connectique SC, LC et ST en façade facilitent l’intégration et le déploiement de MPO dans une infrastructure fibre existante.connecteur MPOelements MPO

La connectique MPO supporte des débits élevés jusqu’à 40 Gbps (40GBase-SR4), et en transmission multi-mode, MPO est la seule solution à supporter l’Ethernet 100 Gbps (100GBase-SR10).

Le câble fibre optique mini break-out

6 à 24 fibres intérieur / extérieur – construction diélectrique – LS0H 50/125 OM2, 50/125 OM3, 50/125 OM4, 9/125 OS2

CARACTÉRISTIQUES6 FIBRES12 FIBRES24 FIBRES
Gamme de température :
Transport et stockage – Fonctionnement
-40°C à +70°C
Traction maximale (daN)70100150
Traction permanente (daN)203045
Résistance à l’écrasement (daN/dm)100
Rayon de courbure mini sans traction (mm)557080
Rayon de courbure mini avec traction (mm)85100120
Diamètre nominal du câble (mm)5.36.57.8
Poids nominal (kg/km)334771
Mini Break-Out

plan coupe fibre optique mini break out

Le Pigtail

Le pigtail est un demi cordon simplex 900µm (connecté d’un seul côté) qui permet le raccordement des fibres par épissurage. Les pigtails colorés sont destinés à être utilisés en continuité du câble d’installation. Habituellement, 12 couleurs différentes sont utilisées suivant un codage répondant aux normes de codage IEC ou Belcore. Ces pigtails ont donc le même code couleur et ils peuvent être utilisés pour des applications avec les deux différents codes couleurs.

123456789101112
Code FOTAG IEEE 802.8BleuOrangeVertMarronGrisBlancRougeNoirJauneVioletRoseAqua
Code France TélécomRougeBleuVertJauneVioletBlancOrangeGrisMarronNoirAquaRose
Pigtail
15 000 RÉFÉRENCES EN STOCK !

Qu’est-ce qu’un NAS ?

Un NAS est en sorte un mini serveur informatique permettant de partager un espace de stockage de données plus ou moins conséquent. Ce dernier embarque un ou plusieurs volumes de stockage afin de les partager sur le réseau. Ayant son propre système d’exploitation embarqué, il est complétement autonome et administrable à distance depuis son interface web.

Ce stockage partagé sur le réseau est centralisé et permet à des clients logiciels divers (Windows, Linux, Android, IOS, etc …), de partager des fichiers, mais aussi des données sur le réseau local, mais aussi depuis un accès distant. L’administrateur du serveur peut gérer les autorisations d’accès aux répertoires de façon à sécuriser les accès.

Les NAS sont pratiquement tous évolutifs. Il est possible d’augmenter leurs capacités de stockage en remplaçant les disques existants par des disques avec une volumétrie plus importante. Pour ceux qui disposent d’emplacements permettant l’ajout de disque de stockage supplémentaire, ces derniers peuvent-être remplit dans une optique d’augmentation de volumétrie. Vous pouvez aussi diminuer les temps d’accès à ces données, en ajoutant des modules de mémoire tampon (RAM, Cache SSD, mSATA).

C’est ainsi que le NAS est devenu une véritable nécessité pour les entreprises mais aussi les particuliers qui souhaitent bénéficier de grandes volumétries de stockage ainsi que d’un partage sécurisé de leurs données et durablement présent.

Les NAS permettent de nos jours, une hébergement d’une grande variété d’applications telles que: serveur mail, serveur web (hébergement d’un site internet), le back-up automatisé, le stockage iSCSI (bases de données serveurs), la virtualisation. Cette liste n’est pas exhaustive et peut évoluer via les mises à jour ou grâce à des applications téléchargeables depuis l’interface web du serveur NAS.
Dans ce contexte, le NAS se veut complémentaire et s’octroie une place en tant que serveur d’application. Ainsi le NAS peut aussi servir d’hébergement de d’application tel que Office365 ou Google Sheet, Docs ou autres mais restant localement sur le NAS.
Certains NAS de milieu de gamme peut héberger des environnements de virtualisation en containers (Docker) ou de matériels émulés (VM)
Pour une PME/PMI, cela peut favorablement être intéressant plutôt que d’acheter un serveur dédié.

Les fonctionnalités du serveur NAS

Le partage de fichiers

Les NAS sont compatibles avec une multitude de protocoles de partage réseau permettant à un parc informatique hétérogène (Windows, MAC OS, Linux) de l’utiliser comme un stockage de données centralisé : SMB, AFP, NFS, FTP, iSCSI, Rsync, RTRR*, SSH, DLNA, etc…

Le stockage de données

Les NAS propose une redondance lié aux matériels des disques de stockage. Lord d’une panne d’un des disques de stockage, un mécanisme permet au NAS de continuer de fonctionner en mode dégradé. La méthode utilisée s’appelle le RAID (Redundant Array of Independent Disks).

Un NAS propose une gestion fine du RAID. Vous pouvez créer un ou plusieurs volumes RAID, sur des niveaux de RAID différents, migrer d’un niveau de RAID à un autre, ou réaliser une extension de volume RAID en ligne.

Au-dessus de cette configuration matérielle du volume RAID, vous avez accès à la configuration logicielle des pools, permettant une gestion souple du stockage.

En créant 2 pools de stockage vous créez deux espaces distincts qui pourront être affectés à des utilisations spécifiques. (ex : pool1 de back-up, pool2 de partage, etc …).

La sauvegarde

Votre serveur NAS intègre des technologies de sauvegarde avancées. Il peut être désigné comme destination de vos sauvegardes Apple Time Machine, ou Windows ou autres.

Parce que l’on est jamais trop prudent, un NAS peut-être répliquer totalement ou partiellement sur un autre serveur NAS, un serveur Tier Rsync, un stockage USB, ou un cloud public.

Afin de sécuriser ces sauvegardes et les rendre le moins encombrant possible votre NAS vous proposera de nombreuses options telles que de crypter les sauvegardes, de réaliser des clichés de vos volumes, d’effectuer des versions des fichiers, ou d’appliquer une politique de rétention des versions.

La gestion du serveur NAS

Votre NAS est administré via une interface web accessible en tout point du réseau et sécurisée par une authentification, voir double. Cette interface web, bien que très riche en possibilités de configuration, reste très conviviale. Les systèmes d’exploitation supportent le multi-fenêtre et les tâches de fond vous permettant d’administrer aisément votre NAS quelles que soient vos compétences en informatique.

La gestion des droits utilisateurs

La gestion des droits permet de se prémunir contre toute utilisation non autorisée des fichiers, applications et ressources de l’entreprise.

Dans les petites entreprises on préfèrera établir des droits sur les utilisateurs créés sur le NAS.

Dans les entreprises utilisant un Activ Directory, le NAS peut être client AD, prend en charge les ACLs, et les protocoles LDAP.

La sécurité

Les mises à jour régulières intègrent très souvent des améliorations de la sécurité.

En outre, le NAS peut crypter ses volumes, bloquer des IP, chiffrés les accès, intégrer un certificat SSL pour les accès distants, prend en charge les VPN, et vous pouvez activer l’antivirus préinstallé par l’achat d’une licence.

Une authentification forte agrémentée, si vous le souhaitez, de la double authentification, sécurisera les connexions des utilisateurs.

iSCSI et virtualisation

Votre serveur NAS prend en charge le protocole iSCSi permettant de l’utiliser sur une architecture de virtualisation traditionnelle, en stockant les machines virtuelles (ou « VM » ) sur votre NAS afin de libérer l’hyperviseur des tâches de stockage. A ce titre votre NAS est certifié compatible avec les principaux hyperviseurs tels VMware, Citrix, Hyper-V et prend en charge le déport des opérations de stockage VAAI, et ODX.

Virtualisation

Certains NAS intègrent un hyperviseur propriétaire permettant de créer, exécuter, et stocker des VMs intégralement sur votre NAS. La virtualisation sur NAS tend à se développer et permet d’exécuter jusqu’à une dizaine de VMs Windows, Linux, Unix, ou Androïd sur votre serveur.

Les accès distants

Votre NAS peut être activé sur sa fonctionnalité de Cloud privé. Ainsi, vos collaborateurs et partenaires pourront partager des fichiers avec votre entreprise en se connectant directement à votre NAS. Ces accès distants peuvent être réalisés depuis un ordinateur, une tablette, ou un mobile. Dans ce contexte, il n’est pas nécessaire d’utiliser un VPN.

Un nom de domaine DDNS rend la connexion rapide, et vous pouvez sécuriser les accès par l’ajout d’un certificat SSL, d’une connexion VPN, ou par un chiffrements des échanges.

Les accès par tablette et mobile sont rendus simples conviviales par un panel d’applications mobiles optimisées selon les usages.

La vidéosurveillance IP

Les serveurs NAS peuvent être utilisés comme serveur de vidéosurveillance. Les applications de vidéosurveillance ont connues de nombreuses évolutions et vous permettent aujourd’hui d’utiliser des fonctionnalités avancées pour votre système de caméras IP.

Vidéosurveillance intelligente, IMAP, alerte mail, ou applications mobiles avec notifications PUSH ne sont qu’une partie des fonctionnalités proposées par votre NAS.

L’écologie

Les NAS gagnent en performances mais ce n’est pas au détriment de leur consommation électrique. La conception de votre serveur NAS est axée vers une consommation raisonnée de l’énergie, avec des composants de plus en plus économes, et des fonctionnalités telles que la mise en veille des disques, l’allumage et l’extinction programmés, la ventilation intelligente.

En conclusion

Le NAS n’est plus qu’un simple appareil servant des fichiers 24/24, c’est de nos jours plus que cela. Devant la complexité des possibilités, il faudra s’assurer de bien choisir la marque, le modèle et les options pour être répondre aux exigences demandées.

Créer votre Cloud Drive chez vous !

Synology Drive

Synology vous permet désormais d’héberger votre propre cloud à domicile et au bureau, garantissant ainsi un droit de propriété total sur les données, sans frais d’abonnement. Avec des capacités de stockage allant de un à plusieurs centaines de téraoctets (selon votre choix de Synology NAS et de disques durs), Synology Drive vous permet d’allouer facilement de l’espace personnel aux membres de votre famille, de configurer des dossiers d’équipe partagés pour collaborer avec vos collègues et de rendre les fichiers disponibles à tout moment, où que vous soyez.

Poursuivre la lecture « Créer votre Cloud Drive chez vous ! »
Thème : Overlay par Kaira. EXTEIN SAS