#VMworld 2011 : VCE s’attaque au VDI

En lançant la plateforme vBlock FDVP (FastPath Desktop Virtualization Platform), VCE s’attaque désormais à l’infrastructure des postes de travail virtuels VDI. Tout comme sur la partie serveur, la solution vise à automatiser le déploiement des briques nécessaires à un projet de virtualisation du parc micro, composé de desktop fixes et de portables.

VCE_psdt 2Bâtie sur une infrastructure à base de vBlock, Vblock FDVP réunit les technologies View et vSphere de VMware aux équipements de Cisco et d’EMC, soutenus par les équipes de VCE.

« La vie de l’administrateur sera simplifiée par les logiciels co-développés par VCE et VMware », promet simplement le président de VCE Frank Hauck, coincé entre deux vBlocks dans sa vidéo très institutionnelle. Reste à savoir si le packaging matériels-logiciels-assistants de configuration représente ce qui manquait au décollage et à la démocratisation du VDI.

Cette approche tout-en-un est sensée soutenir et approvisionner des centaines de milliers de postes clients légers, plus rapidement et à moindre coût. Personne ne reprochera à Frank Hauck de rêver trop petit !

La voie Horizon de VMware, qui intègre les tablettes numériques ainsi que les offres Desktop as a Service, de manière générale, semblent être déjà appréciées par un nombre croissant de clients. La frontière entre émulation et concurrence interne est si ténue…

ZDNet