Un premier avant-goût pour Windows Server

Microsoft a publié le 15 novembre la première version de test Insider de sa prochaine mise à jour fonctionnelle de Windows Server.

La build 17035 de Windows Server est l’équivalent de son homologue PC, nom de code « Redstone 4 ». Les mises à jour des fonctionnalités du client et du serveur devraient être désignées sous le numéro 1803 (pour mars 2018) et commencer à être déployées auprès des utilisateurs traditionnels vers avril 2018 environ. Dans le jargon Microsoft, Windows Server 1803 sera la prochaine version « Semi-Annual Channel » de Windows Server.

À partir de cette version, les testeurs Server ont le choix entre le format ISO ou le format VHDX, avec des images pré-saisies, ce qui évite de devoir entrer une clé lors de l’installation.

Avec la 17035, Microsoft a réactivé Storage Spaces Direct (S2D) – qu’il a supprimé de Windows Server 1709, prétendument en raison de problèmes de qualité – et ajouté « quelques nouvelles et importantes mises à jour », selon Microsoft, notamment la prise en charge de la déduplication des données. Dans cette version, les développeurs peuvent également utiliser localhost ou loopback pour accéder aux services s’exécutant dans des conteneurs sur l’hôte.

Microsoft rend le Project Honolulu Technical Preview 1711 Build 01003 disponible avec cette nouvelle version de test. Honolulu est un outil de gestion graphique pour Windows Server. Au sein de Honolulu, Microsoft apporte des mises à jour et des modifications au bureau à distance, à la gestion des clients Windows 10, à l’intégration de Switch Embedded et à la performance de la grille de données.

Le blog du 15 novembre de Microsoft répertorie les problèmes connus avec Server 17035 et Honolulu Tech Preview 1711.

Microsoft a également livré aujourd’hui la Build 17035 du kit de développement logiciel Windows 10. À partir de cette version, la préversion de Windows SDK ne sera officiellement prise en charge que par Visual Studio 2017 ou version ultérieure.

Une nouvelle mouture de test 17035 du client Redstone 4 Windows 10 devrait être disponible pour les testeurs cette semaine.

N’oubliez pas : les professionnels de l’informatique disposent d’options pour les mises à jour fonctionnelles de Windows Server. Les personnes souhaitant acquérir plus rapidement de nouvelles fonctionnalités serveur peuvent opter pour le mode Semi-Annual Channel (mises à jour des fonctionnalités). Chaque version est supportée pendant 18 mois chacune et diffusée deux fois par an. Windows Server 2016 est sur le canal Long-Term Servicing Channel (LTSC) et bénéficiera de 10 ans de support avec une nouvelle version tous les deux ou trois ans.

ZDNet