Uber débauche un ingénieur de la Nasa pour développer son « taxi volant »

Uber semble bien décidé à donner une impulsion à son projet drone taxi. Le service de véhicule de transport avec chauffeur (vtc) vient de s’adjoindre les services d’un vétéran de la Nasa. Mark Moore, qui a passé 30 ans à travailler pour l’agence spatiale en tant qu’ingénieur, avait publié en 2010 un livre blanc confirmant la faisabilité du concept d’aéronef à décollage et atterrissage verticaux (en anglais VTOL ou vertical take-off and landing aircraft). Il prend le rôle de directeur de l’ingénierie de la division Uber Elevate dédiée à ce projet.

Avec ce concept de drone taxi, Uber espère pouvoir solutionner plusieurs problèmes liés à circulation urbaine : congestion, pollution atmosphérique et sonore… Le service de vtc dit vouloir dans un premier temps jouer un rôle d’accélérateur sur ce projet en contribuant à créer fédérer un écosystème industriel et en poussant à une évolution législative susceptible d’autoriser la circulation de drones taxis. (Eureka Presse)