Toshiba dément la vente de son activité PC

Toshiba a officiellement démenti
être en négociations pour la vente de sa branche ordinateurs personnels. Le
conglomérat japonais a réagi à des informations circulant dans la presse lui
prêtant des pourparlers avec Asustek. Lenovo avait aussi fait part de son
intérêt. Pourtant, Toshiba avait bien indiqué qu’il souhaitait se séparer de
cette unité qui n’a représenté que 3,5% de ses revenus sur les six mois entre
avril et septembre soit 747 millions de dollars. Par ailleurs, cette semaine,
le géant japonais a confirmé la vente de son activité téléviseurs au chinois
Hisense pour 115 millions de dollars.

Toshiba est actuellement engagé dans une course contre la
montre pour obtenir l’aval des autorités sur la cession de son activité
semiconducteurs au consortium emmené par Bain Capital pour 17,6 milliards de
dollars. Si la vente n’est pas conclue en mars prochain avant la fin de son
exercice comptable, Toshiba pourrait avoir à payer
la fiscalité sur ses actifs et passifs, ce qui entraînerait des pertes estimées
à 970 millions de dollars. (Eureka Presse) 

ZDNet