Sophos rachète Invincea, société de sécurité spécialisée dans le machine learning

Les logiciels malveillants évoluent à grande vitesse et leur nombre augmente des proportions telles qu’il n’est plus suffisant d’avoir quelques membres du personnel de la DSI l’œil rivé sur les attaques contre les réseaux d’entreprise.

 

Les entreprises ont besoin de solutions qui fonctionnent en temps réel, allégeant le fardeau de la défense du réseau grâce à l’automatisation et une mise à jour face aux menaces nouvelles et émergentes. Pour ce faire, la technologie de machine learning (ML) commence à s’enraciner dans le domaine de la cybersécurité en tant que solution capable d’analyser les tendances, d’apprendre et de prédire où et quand la prochaine attaque est susceptible de se produire. Et d’où elle vient. C’est certainement la raison pour laquelle l’entreprise de sécurité informatique Sophos a annoncé mercredi l’acquisition de la société Invincea.

Invincea Labs, l’unité de R&D, ne fait pas partie du deal

Invicea est un fournisseur de solutions de sécurité qui fournit de la protection pour les points de terminaison en utilisant des technologies d’apprentissage machine. Le deal porte sur un montant de 100 millions de dollars en cash, avec une option de 20 millions de dollars qui dépendra probablement des objectifs de performance fixés par Sophos.

Sophos assure que cette acquisition va développer « la prochaine génération de stratégie de protection des points de terminaison avec des algorithmes d’apprentissage profond d’intelligence artificielle. »

Invincea possède des brevets concernant les technologies de machine learning et de deep learning destinés à détecter les cybermenaces sans dépendre des signatures. Le produit phare de la société, X by Invincea, utilise la technologie des réseaux neuronaux nourris à l’apprentissage profond et au suivi comportemental pour affronter les attaques zero-day et les malwares inconnus. Et ce avant qu’ils ne produisent des dommages.

Ces technologies seront à termes intégrées au portefeuille des produits de protection de Sophos. Les dirigeants d’Invincea Anup Ghosh et Norm Laudermilch rejoignent l’équipe dirigeante de Sophos. A noter enfin que Invincea Labs, l’unité de recherche et de développement de la société, ne fait pas partie du deal.

Pour aller plus loin sur ce sujet