Serveurs HPE ProLiant Gen10 : Lancement en grande pompe place Vendôme

Aux grands événements, grands décors ! HPE a choisi le lustre très mansartien de la place Vendôme pour faire la lumière sur sa nouvelle gamme de serveurs ProLiant, une gamme née il y a 23 ans déjà !

Une soirée haute en couleurs, orchestrée par Christophe Fontaine, responsable du groupe Datacenter & Hybrid Cloud de HPE France : à cette présentation placée sous le signe de la conquête spatiale étaient aussi conviés des responsables d’Intel France qui ont apporté des précisions sur les capacités des nouveaux processeurs et sur le futur. La nouvelle gamme est en effet équipée des processeurs multi-cœurs Xeon Scalable, qui délivrent jusqu’à 2,2 fois plus de puissance que la génération précédente avec jusqu’à 28 cœurs.

Soirée lancement Gen10 HPE

Les principales innovations des serveurs ProLiant Gen10 concernent trois domaines essentiels : la mémoire persistante, la sécurité du matériel avec la protection « anti-violation » du ‘firmware’ et l’efficacité économique, liée à une nouvelle façon de consommer et de facturer les ressources informatiques.

Tout d’abord, il a été souligné que les nouveaux processeurs Xeon Scalable d’Intel introduits en juillet dernier présentent l’avantage d’optimiser l’accès aux données via d’un côté les technologies Flash 3D NAND des disques SSD (pour la persistance de la mise en mémoire des données et leur capacité à se substituer aux disques durs magnétiques classiques) et de l’autre la technologie Optane, mémoire ultra performante qui rapproche au plus près de l’unité de calcul les grands volumes de données.

Des coeurs boostés

HPE a ajouté ses propres technologies regroupées au sein de l’IST (Intelligent System Tuning) piloté par de nouvelles licences iLO (integrated Lights Out management, V5). iLO renferme la console d’administration embarquée des serveurs, activable « out of band », c’est à dire depuis un accès réseau séparé. Il embarque un processeur de chiffrement et un outil de détection de comportements ou événements suspects.

Trois technologies clés sont ajoutées: Jitter smoothing qui permet, en mode accéléré Turbo Boost du processeur l’atténuation des fluctuations de la fréquence, donc une moindre latence; Workload matching apporte un pré-paramétrage optimisé des serveurs en fonction de profils applicatifs catalogués ; enfin, Core boosting (en prolongement du Turbo Boost qui accélère le fonctionnement des cœurs des processeurs) permet de conserver plus de cœurs actifs lorsque la fréquence de fonctionnement augmente. Ces technologies d’optimisation illustrent le co-développement HPE-Intel et des brevets sont en cours de dépôt.

Convergence entre mémoire et stockage

L’autre atout clé des ProLiant Gen10 c’est sans nul doute la convergence de la mémoire et du stockage. HPE confirme une exclusivité : des options de mémoire persistante (PMEM, Persistent Memory) basées sur des barrettes NVDIMM de 16Go qui lient, avec une réplication instantanée, des modules mémoires DRAM classiques et des mémoires Flash non volatiles. Résultat: le contenu des mémoires est toujours préservé et ces mémoires sont utilisées comme des disques ultra-performants, ce qui permet notamment de ‘rebooter’ de façon optimale en cas de rupture d’alimentation. C’est la réponse aux limitations du stockage classique ou SSD pour des petites bases de données en ‘caches’ ou pour des applications limitées par l’écriture synchrone sur disque. La capacité peut être portée à 24 barrettes soit jusqu’à 384 Go sur un serveur 4P.

« En termes de performances, grâce à une réduction de la latence de 50%, cette utilisation de mémoire persistante pour des journaux de base de données se traduit par 4 fois plus de transactions », a souligné Benoit Maillard, category manager Serveurs chez HPE France.

Soirée lancement Gen10 HPE La convergence de la mémoire et du stockage

Sécurité anti-corruption

Pour la sécurité, HPE met en avant 4 éléments: la technologie Silicon Root of Trust (« racine de confiance » inclue dans le silicium d’iLO, c’est donc un dispositif anti-violation du ‘firmware’). Autres éléments: la validation de tous les logiciels et firmwares embarqués ‘FW Runtime’ et le ‘Secure Recovery : la copie du code intègre dans un coffre-fort et sa récupération s’il y a détection d’une violation ou corruption). Enfin, HPE déclare utiliser les algorithmes de chiffrement parmi les plus sophistiqués du marché. Un mécanisme d’auto-surveillance garde en ROM la trace d’événements comme l’ouverture physique du serveur même s’il n’est pas alimenté.

Soirée lancement Gen10 HPE Sécurisation du Firmware

Tous les formats de serveurs

A noter que les serveurs ProLiant Gen10 continuent d’être déclinés dans tous les formats classiques : racks (DL), tours (ML), lames (BL, ou blades). Les nouveaux processeurs équipent également les serveurs Apollo (optimisés en densité de calcul ou de stockage directement attaché), ainsi que les serveurs Moonshot/Edge (qui se positionnent idéalement en périphérie du système d’information pour la collecte et le traitement distant de données IoT, par exemple). Enfin est évidement mise à jour l’offre d’infrastructure composable Synergy, introduite depuis quelques mois « avec un réel succès chez les partenaires », car définie comme « socle technique unifié pour traiter toutes les workloads du datacenter » ; Synergy est reconfigurable et « software defined », ce qui selon HPE le rend très adapté par exemple au déploiement de solutions IaaS et Cloud privé avec VMware Cloud Foundation.

Soirée lancement Gen10 HPE Gamme de serveurs

Facturation à l’usage et financement lissé

Enfin, s’agissant des modalités de paiement, HPE a rappelé l’intérêt de son service Flexible Capacity, qui permet une facturation à l’usage, sans investissement préalable. Et pour la fin 2017, HPE annonce le service Capacity Care proposant la gestion du rajout de capacités d’infrastructures sur site, avec diverses options de financement.

ZDNet