Semi-conducteurs : Toshiba pourrait finalement se tourner vers Western Digital

Alors que l’on croyait l’affaire en bonne voie d’aboutir
entre Toshiba et le fonds d’investissement Bain Capital pour la vente de la
branche du géant japonais dédiée au puces mémoire NAND, voilà un énième
rebondissement. Selon Reuters,
Western Digital (WD) serait à nouveau dans la course. La firme américaine, déjà
partenaire industriel de Toshiba Memory Corporation, a semble-t-il fait des
concessions en renonçant à exercer un contrôle sur la future entité.

En effet, Western Digital aurait accepté d’abandonner ses
droits de vote, un point de blocage qui avait poussé Toshiba vers l’offre
concurrente de Bain estimée à 18 milliards de dollars. Rappelons que WD est
associé au fonds d’investissement Kohlberg Kravis Roberts et bénéficie du
soutien de Tokyo. Le conseil d’administration de Toshiba doit se réunir dans la
journée avec à la clé peut-être une nouvelle annonce. (Eureka Presse)

ZDNet