RFID : dix applications en images

La distribution

L’utilisation de la RFID dans les rayons des supermarchés est sans doute l’usage qui a été le plus médiatisé. Il reste néanmoins très peu répandu pour une raison principalement de coût. En effet, avec un prix de 20 à 30 centimes d’euros pour une étiquette RFID (UHF – ultra haute fréquence), le coût est encore trop élevé pour une généralisation aux produits de consommation courante.

La RFID sera donc plus facilement associée à des produits suffisamment chers pour amortir la valeur unitaire d’une étiquette à radiofréquence. C’est particulièrement vrai dans le textile et le luxe. La distribution exploite prioritairement cette technologie au niveau de la chaîne logistique et dans des boucles fermées (containers, palettes,…). (Crédit photo : ZDNet.fr)

Article publié initialement le 10 avril 2009