Résultats : Apple fait bien plus que battre son record de ventes d’iPhone

Voilà, c’est fait : Apple a battu son précédent record de ventes d’iPhone. Mais malgré ce rayon de soleil, un sombre nuage se dessine au loin.

78,29 millions, c’est le nouveau record de ventes d’iPhone d’Apple au cours d’un trimestre. Cela représente une croissance sur un an de 5% et de 72% par rapport au trimestre précédent. Le fabricant fait ainsi mieux qu’en Q1 2016 (74,78 millions) et qu’en Q1 2015 (74,47 millions).

 

De bons chiffres, mais quelle tendance pour le prix moyen de vente (ASP ou average selling price) de l’iPhone ?

Spectaculairement bonne, grimpant à 695 dollars, battant les 691 dollars du premier trimestre 2016. Et par rapport aux derniers mois de 2016, le bond est considérable (618 dollars). C’est le signe évident que l’iPhone 7 se vend bien, et que le plus coûteux iPhone 7 Plus se porte bien lui aussi. C’est également le signe que l’effet de baisse induit par l’iPhone SE n’est plus un problème.

Du côté de l’iPad, les choses ne sont pas aussi réjouissantes. Les ventes de 13,1 millions de tablettes sont faibles, en chute sur un an de 19%. Ce chiffre suggère que l’iPad Pro ne contribue que faiblement à relancer les ventes. C’est aussi une indication que le très attendu cycle de renouvellement de l’iPad n’est toujours pas au rendez-vous.

Le prix moyen de vente de l’iPad a aussi sombré, plongeant à 423 dollars, contre 460 dollars au 4e trimestre 2016 et 490 au 3e. Non seulement, moins de consommateurs achètent des iPad, mais en outre ils choisissent d’acquérir les iPad plus entrée de gamme plutôt que l’édition Pro.

En ce qui concerne les ventes de Mac, 5,3 millions d’unités est un chiffre relativement solide. Apple réalise un de ses meilleurs trimestres en termes de ventes (le 4e à ce jour), faisant notamment mieux que l’année dernière (+1%).

L’ASP du Mac n’est pas mauvais non plus, atteignant 1.348 dollars, contre 1.175 le trimestre précédent et 1.270 un an plus tôt. Cette hausse suggère que les ventes du très attendu nouveau MacBook Pro ont été particulièrement fortes.

 

La faiblesse de la catégorie « Autres produits », qui comprend entre autres choses l’Apple Watch, n’est pas un très bon signe. A un peu plus de 4 milliards de dollars, cette catégorie enregistre une baisse de 8% par rapport au même trimestre de l’an dernier. Cela pourrait indiquer que les ventes d’Apple Watch n’ont pas été aussi fortes que prévu. Cela, ou bien ce sont les ventes de Beats qui ont essuyé une déconvenue, alors que celles-ci sont généralement fortes en fin d’année.