Résultats 2016 : Nokia peine à avaler Alcatel-Lucent

Nokia vient de livrer les résultats de son quatrième trimestre 2016, qui boucle l’exercice de l’équipementier télécoms finlandais.

Le chiffre d’affaires trimestriel bondit de 84 % sur un an, à 6,6 milliards d’euros. Attention toutefois, car ces résultats sont en trompe-l’œil. À périmètre constant, ne prenant pas en compte les opérations d’acquisition-vente réalisées au cours de l’année, le chiffre d’affaires recule en fait de 13 %.

Le rachat d’Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d’euros a été la grosse opération finalisée en 2016 par Nokia. C’est donc une année de grands changements à laquelle nous avons ici à faire.

En bout de chaîne, la firme publie un bénéfice net de 658 millions d’euros, +32 % sur un an. Le bénéfice net par action en données corrigées recule toutefois de 20 %, à 12 cents d’euro.

Une année compliquée

Cette phase de transition difficile se ressent sur l’ensemble de l’exercice. Le chiffre d’affaires prend 89 % par rapport à 2015, à 23,6 milliards d’euros. À périmètre constant, il est cependant en repli de 10 %.

Sur l’année 2016, c’est une perte qu’enregistre Nokia. De 912 millions d’euros. Toutefois, le gain par action en données corrigées arrive à demeurer dans le vert, quoiqu’en fort recul. Il se fixe ainsi à 22 cents ; -39 % sur un an.

À lire aussi :
Nokia et Apple se lancent dans une bataille autour des brevets mobiles
Nokia N1 et P1, les deux stars du Mobile World Congress 2017 ?
Orange et Nokia font route commune vers la 5G