Recrutements de cadres dans l’IT : oubliée la crise ?

 

En 2016, le patronat du secteur des logiciels et services IT se félicitait des performances enregistrées avec une croissance de 2,8%. Et sur le front de l’emploi, les recrutements de cadres ont suivi une même tendance à la hausse.

D’après l’Apec, 43.900 recrutements de cadres (en CDI ou CDD d’au moins un an) ont été réalisés dans la fonction informatique l’année dernière.

« Très proches des volumes maximums »

« En  2016,  les  recrutements de cadres informaticiens et d’études-R&D ont été très proches des volumes maximums enregistrés, respectivement 44 000 embauches en 1999 et 32 900 en 2000 » précise l’Agence pour illustrer le niveau mesuré de ces embauches.

Pour 2017, Syntec Numérique table sur une croissance de l’activité de 3%. Les recrutements progresseront-ils cette année encore ? Oui d’après la projection de l’Apec qui prévoit entre 46.100 et 51.000 embauches de cadres.

Le secteur de l’informatique et des télécoms représenterait à lui seul 51.330 à 53.640 recrutements, toutefois pas uniquement d’informaticiens. Ces derniers constituent néanmoins la très large majorité des embauches des acteurs de l’informatique en France, principalement des ESN.

Pourtant, paradoxe français, la reprise des recrutements ne s’est pas traduite par une baisse du nombre de demandeurs d’emploi dans l’informatique et les télécoms. Depuis la crise financière, ce contingent est en progression constante. En décembre 2016, Pôle emploi en dénombrait 38.000 en catégorie A (48.800 pour les catégories ABC réunies).