Réalité augmentée : Apple s’offre le canadien Vrvana

Selon TechCrunch, Apple s’est offert l’été dernier Vrvana, une entreprise canadienne afin de renforcer son arsenal dans la réalité mixte (virtuelle et augmentée), domaine où il multiplie les efforts. La transaction évaluée à 30 millions de dollars n’a pas été confirmée par la pomme mais n’a pas été démentie non plus.

 

Vrvana a développé Totem, un casque de réalité mixte qui n’a jamais été commercialisé doté d’un écran OLED de 2 560 x 1 440 pixels avec un angle de vue de 120 degrés. Cette acquisition devrait permettre à la pomme d’accélérer le développement de son propre casque de réalité augmentée.

Rappelons que selon les informations de Bloomberg, Apple planche activement et a firme californienne viserait une commercialisation à l’horizon 2020. Il s’agirait d’un casque équipé d’un système d’affichage et d’un processeur spécialement développés. Il tournerait non pas sur iOS mais sur un système d’exploitation inédit portant actuellement le nom de code “rOS”. Apple, qui serait dans une phase de développement “agressive”,  testerait divers types d’interfaces de contrôle tactile et vocale.

Les essais actuels porteraient sur des applications de salle de réunion virtuelle et de projection cinéma à 360°. Selon Bloomberg, Apple utilise des casque HTC Vive ainsi qu’un modèle équivalent à un Oculus Rift ou Gear VR avec des composants d’iPhone. Il pourrait donc désormais s’appuyer sur le casque de Vrvana. La firme à la pomme espère avoir une plateforme technologique aboutie pour 2019.

La réalité augmentée est une vraie priorité pour Apple. « Je la considère comme une grande idée, comme le smartphone » déclarait Tim Cook dans une interview à The Independent. « Le smartphone est pour tout le monde, nous n’avons pas à penser que l’iPhone concerne un certain marché démographique, national ou vertical : c’est pour tout le monde. Je pense que AR est aussi grand, c’est énorme » s’enthousiasme-t-il.

Contrairement à la réalité virtuelle, qui promet d’immerger les porteurs de casques de VR dans un univers numérique et donc de les couper du réel, la réalité augmentée superpose des images et des données sur le monde réel. Pokemon Go est une illustration, dans le domaine du divertissement, de la réalité augmentée.

« Je pense vraiment qu’une part significative de la population des pays développés, et à terme de tous les pays, auront des expériences en AR tous les jours, et ce sera presque comme manger des repas trois fois par jour. Ça va devenir une vraie part de nous, exactement comme beaucoup d’entre nous vivent avec notre iPhone, donc l’AR va devenir très gros. La VR… je pense que ça ne sera pas aussi gros, par rapport à l’AR » déclarait-il l’année dernière. 

ZDNet