Problème de dernière minute. Le Patch Tuesday de Microsoft retardé

Pour les administrateurs système, le 2e mardi du mois est synonyme habituellement de Patch Tuesday Microsoft. Le 14 février a été une exception à la règle. L’éditeur n’a en effet pas diffusé les correctifs de sécurité pour ses applications.

Les responsables de Microsoft ont publié une note concise sur le site de l’entreprise sur la circonstance inhabituelle :

« Notre priorité absolue est de fournir la meilleure expérience possible aux clients pour le maintien et la protection de leurs systèmes. Ce mois-ci, nous avons découvert un problème de dernière minute qui pourrait avoir un impact sur certains clients et n’a pas été résolu à temps pour nos mises à jour prévues aujourd’hui » y précise notamment l’éditeur.

Par conséquent, Microsoft a pris la décision de repousser le déploiement du Patch Tuesday : « Après avoir examiné toutes les options, nous avons pris la décision de retarder les mises à jour de ce mois. Nous nous excusons pour tout inconvénient causé par cette modification du plan existant. »

ZDNet a contacté Microsoft pour obtenir des précisions quant aux raisons exactes de ce contretemps. L’éditeur a répondu en déclarant qu’il n’avait pas d’éléments à apporter autres que ceux mentionnés dans sa note précédente.

Il pourrait bien s’agir pourtant de la première fois que Microsoft diffère ainsi la mise à disposition de ses correctifs de sécurité mensuels. Ce retard a au moins une conséquence majeure : aucun patch n’est pour le moment disponible pour corriger le bug Windows SMB pour lequel existe d’ores et déjà un exploit.