Père Noël, un smartphone illico ! Livré par drone aussi ?

 

Le traineau du Père Noël est au contrôle technique et les rennes sur le tapis de course histoire d’être au mieux de leur forme pour les livraisons de fin d’année. Quant au Papa Noël, il passe d’ores et déjà ses commandes sur Internet, comme tous les autres.

Et en 2017, sa hotte sera une fois encore bien garnie en smartphones. Selon les prévisions de marché de l’institut GfK, les produits technologiques « occuperont une grande place au pied du sapin », avec le smartphone en haut de la pile.

Le smartphone, la valeur sûre pour Noël

Il en allait déjà ainsi l’année dernière. Ce terminal qui équipait 77% des Français en 2016 « sera le cadeau de Noël high-tech préféré » dans le pays. Si la première place ne change pas, il en va autrement au sein du trio de tête.

« GfK prévoit une montée en puissance des enceintes sans fil et des consoles de jeu de salon, en nombre de produits achetés. » Adieu la tablette, éjectée du Top 3 pour être reléguée en 5e position. De quoi plomber encore un peu plus le marché des tablettes ? Dans ce cas, le rebond d’Apple et de son iPad n’aura été que très provisoire.

Dans l’ensemble, hormis des hauts et des bas, les nouveautés sont rares. Le drone sera du lot, estime GFK : « ces fêtes de fin d’année 2017 devraient voir l’arrivée massive des drones sous le sapin, avec des prévisions de ventes à plus de 200.000 unités. »

Plus véritablement une nouveauté, la montre connectée s’installerait un peu plus durablement dans le paysage. Le cabinet évalue à 150.000 les ventes à l’occasion de Noël. Et compte tenu du prix de ces objets électroniques, la smartwatch intégrerait ainsi le « top 10 en valeur », à la 8e position pour être exact.

D’autres terminaux auraient eux aussi passé l’effet de mode et bénéficieraient d’une « forte attractivité » auprès du grand public. C’est ainsi le cas des appareils photo numériques instantanés, des accessoires de réalité virtuelle et de la mobilité électrique.

5% de dépense moyenne en plus

Sur le seul mois de décembre, chacune de ces catégories devrait totaliser 100.000 unités vendues. Pour d’autres terminaux, la tendance est encore à l’effet de mode et les résultats de 2017 sont importants pour juger de leur adoption durable.

C’est particulièrement le cas des assistants vocaux, comme Amazon Echo ou Google Home – Apple HomePod manquera les réjouissances. Le « succès commercial de demain dépendra surtout des premiers retours utilisateurs » commente GFK.

Quant aux industriels, leur cadeau de noël devrait prendre la forme d’une augmentation de la dépense moyenne de 5%. Merci Père Noël de si bien faire consommer les Français, pourront-ils lui écrire dans leurs cartes de vœux – tout en l’encourageant à se sortir les doigts de la hotte pour atteindre ses objectifs de productivité.

ZDNet