Oculus Rift : Facebook essuie un revers en justice

Une décision de justice en défaveur de Facebook risque de peser lourd. Sa filiale Oculus, spécialisée dans la réalité virtuelle, était accusée d’avoir conçu son casque Rift en utilisant des technologies volées à une autre entreprise, ZeniMax. Elle a été reconnue partiellement coupable de cette accusation et condamnée à verser 500 millions de dollars. ZeniMax réclamait 4 milliards de dollars. La plainte avait été déposée en 2014 suite au rachat d’Oculus par Facebook. Oculus a annoncé son intention de faire appel.

 

Par ailleurs les résultats du quatrième trimestre 2016 de Facebook sont en ligne avec le reste de l’année. La croissance des revenus de la société provient pour l’essentiel de la publicité mobile.

Au quatrième trimestre le bénéfice net fait plus que doubler à 3,6 milliards de dollars, et le chiffre d’affaires est en augmentation de 51%, à 8,8 milliards de dollars. Sur l’année, le bénéfice net triple, à 10,2 milliards de dollars, et le chiffre d’affaires augmente de 54%, à 27,6 milliards.

Cette croissance ne sera pas sans fin avertit toutefois Facebook. Pourquoi ? Parce que Facebook est déjà plein de publlicité ! Difficile d’en rajouter plus sans dégouter les utilisateurs.

« Le taux de croissance de nos revenus publicitaires va baisser de manière significative en 2017 »

« Le taux de croissance de nos revenus publicitaires va baisser de manière significative en 2017 » assure le directeur financier David Wehner. Surtout, les bénéfices à venir devraient être influencés par une volonté d’investissement forte. Les dépenses attendues sont en hausse de 40% à 50% comparé à celles de 2016 : embauches, R&D, contenu et marketing sont les quatre piliers des investissements à venir.

Pour aller plus loin sur ce sujet