Oculus : Les démos de réalité virtuelle de Facebook boudées par le public ?

 

Posez la question à n’importe quel expert : il faut s’essayer à la réalité virtuelle avant d’en comprendre réellement tout le potentiel.

Mais encore faut-il parvenir à attirer les consommateurs. Or, il semble que Facebook éprouve bien des difficultés aux Etats-Unis pour amener ceux-ci à essayer en magasin son casque de réalité virtuelle Oculus Rift.

Business Insider signale que Facebook ferme 200 des 500 espaces de démonstration de l’Oculus Rift déployés au sein des magasins Best Buy. La raison de ces fermetures ? Officiellement, des « changements saisonniers ».

« Nous faisons des changements saisonniers et donnons la priorité à des démos sur des centaines de sites Best Buy dans des plus grands marchés » a confirmé une porte-parole d’Oculus à CNET.

Selon les sources de Business Insider, ces « changements saisonniers » tiennent de l’euphémisme. Plusieurs employés anonymes de Best Buy relatent que les stations Oculus Rift peuvent passer plusieurs jours sans faire la moindre démo.

La cause de cette désaffection n’est pas claire néanmoins. Une source suggère que cela tient au manque d’intérêt du public. Pour une autre, des bugs logiciels sont responsables. Une troisième estime que Best Buy n’incite pas suffisamment les individus à essayer le casque.

Dans un communiqué pour les résultats financiers du 3e trimestre, Hubert Joly, le PDG de Best Buy annonçait que 300.000 démonstrations VR avaient été réalisées – même si cela pouvait inclure d’autres casques, comme le Gear VR de Samsung.

« Nous croyons toujours que la meilleure façon d’en apprendre davantage sur la VR est une démonstration en direct » réagit Oculus dans une déclaration envoyée par courriel, soulignant que des centaines de magasins Best Buy aux États-Unis et au Canada offriront des démos, ainsi que des Microsoft Stores et d’autres partenaires au Canada, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. « Nous allons trouver des occasions de faire des événements réguliers et des apparitions dans les magasins et les communautés locales tout au long de l’année. »

« Faire des changements saisonniers sur les lieux de nos démos Rift chez Best Buy n’est pas une indication de la santé d’Oculus ou de la VR en tant qu’industrie » ajoute une porte-parole d’Oculus.

Si l’enthousiasme était particulièrement élevé au départ, la réalité virtuelle a connu depuis des débuts timides, et publiquement, l’élan semble s’atténuer.