No stress : le marché français de l’app mobile payante s’envole

L’appétence des mobinautes français pour les apps mobiles est connue mais jusqu’à aujourd’hui, il était difficile de connaître la part des applications payantes par rapport aux gratuites. Le spécialiste de la question App Annie s’est penché sur la question pour le compte du Figaro.

 

On apprend ainsi que le secteur (achats réalisés sur l’App Store et le Google Play, achats intégrés, abonnements) a réalisé plus de 460 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016. C’est moins que l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Mais le point intéressant est la croissance de ce marché puisque en 2017, le chiffre d’affaires issu de la France pourrait bondir de 42% à 655 millions d’euros.

En matière de parts de marché, la France ne déroge pas à la règle mondiale. Si Android est devant en termes d’applications téléchargées (65%) grâce à son parc installé, les revenus vont d’abord chez Apple avec 55% du chiffre d’affaires généré. 

Du côté du temps passé, l’étude estime que les Français passent 91 minutes par jour sur leurs applis, bien loin des 165 minutes des japonais. Même en Europe, la France est derrière l’Allemagne (107 minutes) ou la Grande-Bretagne (113).

Enfin, les applications les plus populaires sont Facebook, Messenger, WhatsApp, Snapchat, Instagram, Skype, Shazam, Twitter, Leboncoin et Word. Mais ce sont les jeux vidéo qui sont les plus rentables tout comme les applications de rencontre : « 6 des 10 services (hors jeux vidéo) qui ont engrangé le plus de revenus au premier semestre 2017 », note Le Figaro. 

Rappelons qu’au niveau mondial, App Annie table sur un chiffre d’affaires mondial de 60 milliards cette année et de plus de 100 milliards de dollars en 2021. Si on ajoute la publicité et le m-commerce, le marché global se hissera à cette date à 6000 milliards de dollars. 

ZDNet