Microsoft signe la fin de partie pour sa caméra Kinect

La kinect a fait son temps : Microsoft a annoncé très officiellement qu’il cesserait de produire les cameras 3D qui avaient été lancées en 2010 afin d’accompagner la ligne de jeux proposés sur Xbox 360. La Kinect aura eu le temps de faire quelques records de vente avant d’arriver en fin de course : celle-ci a en effet été écoulée à plus de 35 millions d’unités depuis son lancement et s’est même payé le luxe de décrocher une entrée au Guinness book des records pour avoir été l’appareil électronique le plus vendu sur une courte période de temps.

La Kinect se présentait comme la réponse de Microsoft face à la montée en puissance du motion gaming, initiée par la Wii de Nintendo. Cette caméra était un périphérique externe, tout d’abord présenté pour la Xbox 360 puis porté sur PC. Une seconde version a par la suite été développée pour accompagner la Xbox One.

 


La nouvelle de la fin de production est tombée dans une interview d’Alex Kipman, son créateur, donnée au magazine américain FastCoDesign. La société précise qu’elle continuera à proposer du support logiciel pour les produits utilisant la Kinect, mais qu’elle ne copte plus sortir de nouvelles Kinect de ses chaînes de production.

Kinect a toujours eu du mal à convaincre les joueurs, mais permettait à Microsoft de toucher un segment plus casual sur ses consoles, généralement assez peu ouvertes à ce type de public. La camera de Microsoft présentait aussi l’avantage d’être une des premières cameras 3D vendue à un prix accessible au grand public : Kinect avait ainsi la capacité de reconnaître la profondeur à l’aide de ses lentilles. La technologie de Microsoft n’était pas sans quelques bugs et ratés, ce qui la rendait assez frustrante pour le monde du jeu vidéo. Mais elle a été très largement adoptée par des startups et chercheurs qui utilisent la Kinect comme caméra d’appoint pour des prototypes ou des installations d’art numérique.

Du côté de Microsoft, les technologies développées pour la Kinect ont pavé la voie pour de nombreux projets actuellement portés par Microsoft : on retrouve ainsi des technologies issues de la Kinect dans Windows Hello, notamment dans ses fonctions de reconnaissance faciale, mais aussi dans le casque de réalité augmenté Hololens.

ZDNet