Marché des serveurs X86 et du stockage en France : HPE confirme le rebond

Par rapport à 2016 : la progression a été de +15 % pour les serveurs X86 et de +16 % pour les unités de stockage.

Cette hausse du marché français accompagne celle relevée en l’Europe de l’Ouest, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne, alors que l’Europe du Sud (Italie, Espagne et Portugal) a été en recul.
Sur les 1er et 2ème trimestres, le marché français des serveurs avait reculé de -12 et -15% et celui du stockage avait stagné (0%). 

Poussée des ventes de serveurs X86

« Sur ce 3ème trimestre 2017, nous constatons que nous avons augmenté l’écart avec Dell, par rapport au trimestre précédent dans les ventes de serveurs X86 : il est passé de 3,5 à 8 points. De fait, notre part de marché a progressé de 32,5% à 35,5% », observe Mathieu de Fressenel, vice-président ‘Hybrid IT’ chez HPE France.

« Cette reprise du marché n’est pas, selon nous, liée à l’annonce des nouveaux processeurs Intel Xeon Scalable, mais résulte plutôt du nouveau climat économique. L’impact des nouveaux serveurs dotés des tout récents processeurs Intel Xeon ne se fait sentir qu’à partir du 4ème trimestre ».

Photo de Mathieu de fressenel

« Je relève plusieurs faits marquants : les nouvelles gammes de serveurs Proliant et Apollo « Gen 10 » (accueillant les nouveaux processeurs Intel Xeon) participent de cette dynamique car ils reçoivent un très bon accueil du marché, de même que les unités de stockage 3PAR également en forte progression ».

« Nous observons également un réel effet d’entrainement sur nos offres d’infrastructures pour datacenters avec les systèmes hyperconvergés HPE Simplivity et les unités HPE Synergy, baies/châssis « composables ». Managés par One View, et englobant les deux marchés – serveurs et stockage-, ils connaissent un vrai boom commercial ».

Marché français du stockage à +16%

Sur le marché du stockage, toujours en France et au 3ème trimestre 2017, IDC enregistre une progression de +16%. Et le créneau de marché des unités Flash a connu un boom de +35%.

« Notre part de marché sur le stockage est de 19% : elle progresse de 3 points face à Dell / EMC (21%), l’écart s’étant réduit à 14 points par rapport au 2ème trimestre). Sur le segment des unités Flash, nous progressons trois fois plus vite que Dell / EMC et Netapp».

Graphique IDC Top 5 des serveurs

Une coïncidence heureuse

« En résumé, nous constatons un réel redémarrage, qui découle d’un nouvel élan et un meilleur moral au sein des entreprises et organisations dû au nouveau contexte politique et économique de la France, Cette reprise coïncide avec l’arrivée des processeurs de nouvelle génération et la disponibilité de nos nouvelles lignes de produits, qui s’avèrent bien accueillies. Nous savons déjà que cette reprise s’est accélérée sur le 4ème trimestre », conclut Mathieu de Fressenel.

ZDNet