Mais pourquoi brancher de l’USB nous refroidit toujours autant ?

 

Le paradoxe USB est l’une des expériences les plus courantes de l’ère numérique. Chaque fois que vous essayez de brancher un câble USB, il semble que vous soyez condamné à vous tromper au premier essai. Peu importe l’attention que vous portez à la prise ou au cordon ou aux icônes sur le cordon. C’est toujours dans le mauvais sens.

Et il y a une bonne raison à cela ! Dans une interview publiée jeudi par DesignNews, Ajay Bhatt d’Intel a longuement expliqué pourquoi cette technologie omniprésente se montrait si exaspérante depuis si longtemps.

Money, money, money… Must be funny 

Bhatt appartenait à l’équipe qui a développé la technologie USB. Dès le début de sa conception, mes chercheurs n’ignoraient pas que rendre le connecteur flippable [fonctionnant dans les deux sens] serait plus ergonomique à long terme pour utilisateur. Mais cela aurait nécessité deux fois plus de câblage et plus de circuits, augmentant dès lors les coûts.

« Si les coûts de départ d’une technologie qui n’a pas encore fait ses preuves sont trop importants, elle pourrait ne pas décoller. C’était alors notre crainte. Il fallait réellement être soucieux des coûts au démarrage » explique Bhatt.

« Avec le recul, vous pouvez considérer que ça aurait pu être mieux. Mais il faut se souvenir d’où nous partions, avec des ports série et des ports parallèles, où chacun des ports était logique, avait ses câbles, et plusieurs fils, et n’étaient pas plug-and-play. En comparaison, l’USB était significativement meilleur. »

Bhatt a partagé ses pensées quant à ce qu’aurait pu être cette technologie.

« Encore aujourd’hui, avoir rendu l’USB flippable en aurait grandement facilité l’utilisation » reconnaît-il. « Nous aurions pu commencer par nous concentrer sur un débit de données plus élevé comme FireWire. Ils étaient à 100 MB quand nous étions à 12 MB. »

Voilà, vous avez le fin mot de l’histoire. La prochaine fois que vous tâtonnerez maladroitement en essayant de recharger votre téléphone ou de brancher un lecteur flash sur votre ordinateur, vous pourrez blâmer ce souci d’économie.

ZDNet