iPhone : la relation entre âge des batteries et performances se confirmerait

La polémique commence à enfler. Il y a quelques jours, un utilisateur témoignait sur le fait que son iPhone 6 était d’une lenteur exécrable depuis le passage à iOS 11. Pourtant ce modèle n’est pas si vieux et devrait faire tourner l’OS sans trop de problèmes.

 

Sur Reddit, il expliquait qu’un simple changement de batterie mettait fin à ces lenteurs, chiffres à l’appui. Un constat confirmé par de nombreux autres utilisateurs sur le même forum. L’OS ne serait donc pas en cause. Quel rapport entre la batterie et la vitesse de travail d’un smartphone ? A priori aucun mais en fait si.

Cette situation serait la conséquence de la mise à jour 10.2.1 d’iOS censée corriger de multiples bugs liés aux batteries des iPhone 6 et 6s : mauvaise indication de la jauge, autonomie très limitée, extinctions subites… Cette mise à jour a bel et bien corrigé la plupart de ces problèmes mais au prix d’une baisse des performances du processeur (Apple aurait réduit le voltage de sortie des batteries), selon 9to5Mac.

Traduction, pour préserver l’efficacité des batteries, la fréquence d’horloge du processeur est moindre. Cela ne se sentait pas trop sur iOS 10 mais avec iOS 11, le ressenti de latence est bien plus important. Latence qui disparaît donc en changeant la batterie.

Le spécialiste de la mesure de performance Geekbench a voulu vérifier ces affirmations (qui s’appuient d’ailleurs sur ses outils). Dans un billet de blog, John Pool, le créateur de Geekbench, a compilé les performances des iPhone 6s et 7 en fonction de la version d’iOS installé. Les différences sont assez flagrantes et tendent à confirmer les constats faits par les utilisateurs.

On note bien une baisse des performances du même smartphone entre iOS 10.2.0 et iOS 10.2.1 qu’il s’agisse de l’iPhone 6/6s mais aussi du 7. La mise à jour pour corriger les soucis de batteries aurait donc bien une conséquence sur la vitesse du processeur, dont les cycles auraient été réduits. Apple a privilégié l’autonomie en impactant les performances. Mais pourquoi l’avoir fait également sur l’iPhone 7 qui n’a pas rencontré les mêmes problèmes de gestion de la batterie ?

C’est un choix qui peut être discuté. Le problème est qu’Apple n’a absolument pas communiqué sur ce point ni sur le débat qui se tient actuellement. Et des utilisateurs commencent à se demander si cette astuce logicielle n’a pas permis à la pomme de faire des économies sur un vaste plan de remplacement de batteries…

ZDNet