Hyperviseur : AWS passe à un KVM fait maison, bye bye Xen

Mise à jour 08/11/2017 à 13h55 : rajout du commentaire de Stephan Hadinger.

AWS vient d’indiquer avoir créé un nouvel hyperviseur basé sur KVM. Conséquence : le géant du cloud propose de se passer de l’hyperviseur Xen, sur lequel il s’appuie depuis des années.

 

« Un choix technologique n’est pas gravé dans le marbre » explique à ZDNet.fr Stephan Hadinger, architecte solution Amazon Web Services. « Avec ce nouvel hyperviseur, nous assurons une meilleure sécurité, ce qui est notre première préoccupation. Ensuite, nous améliorons le ratio prix / performance des instances C5 de 25% par rapport aux C4. L’idée, c’est de diminuer autant que possible ‘la taxe de virtualisation’ imposée par les hyperviseurs ».

Le nouvel hyperviseur est mentionné en note de bas de page dans le billet de blog consacré aux nouvelles instances EC2 alimentées par les nouvelles puces Skylake Xeon d’Intel. La FAQ d’AWS sur ces nouvelles instances indique que « les instances C5 utilisent un nouvel hyperviseur EC2 basé sur la technologie coeur KVM ».

C’est une nouvelle importante car AWS a longtemps défendu Xen. Et bien évidemment le projet Xen (de Citrix) a longtemps tiré sa force du fait que le plus grand acteur du cloud public utilisait ses produits. « À l’avenir, nous utiliserons cet hyperviseur pour alimenter d’autres types d’instances » explique AWS. Plus de détails devraient être dévoilés à l’événement AWS re: Invent qui se tient prochainement à Las Vegas.

Les nouvelles instances C5 sont disponibles sur les régions américaines et européennes d’AWS.

ZDNet