HP dévoile trois cas de cloud privé

plate-forme-courrier-La-PosteHP nous a révélé quelques éléments du déploiement Cloud chez trois de ses clients Français.

La Poste construit son cloud privé en prévision des nouveaux services à proposer aux clients qui lui confient leur courrier. Avec la mise en concurrence progressive de l’acheminement des lettres, La Poste doit se tenir à l’écoute des ses clients, rester prête à innover rapidement et, le cas échéant, transformer son modèle économique. Le modèle cloud computing apporte l’infrastructure et les plateformes pour créer de nouveaux services, les tester et les mettre en place rapidement.

HP contribue à fournir des serveurs et des baies de stockage aux équipes de tests et de développement. L’usage reste, avant tout, interne. Dans un premier temps, le groupe tient surtout à vérifier comment il peut accélérer le rythme de sortie de ses nouveaux services.

Pour le groupe RDI, le retour sur investissement se calcule différemment. L’intégrateur de la région PACA cherche à obtenir des revenus récurrents tout en se rapprochant de ses clients. Il compte offrir des applications Sage, entre autres, en mode SaaS (Software as a Service). La mise en route de la nouvelle plateforme s’appuie sur des matériels et des logiciels HP.

Un service semblable partout

Le groupe Nexans, déjà client d’HP en infogérance, adresse des marchés qui évoluent très vite. Ses clients et fournisseurs se déplacent vers les pays émergents actuellement. Pour rationaliser ses filiales, très autonomes du point de vue IT jusqu’ici, il est en train de centraliser et de standardiser son informatique. Il s’agit d’offrir un même niveau de services, à tous les salariés et partenaires, partout dans le monde.

Nexans veut aussi accueillir rapidement de nouveaux entrants, par fusion-acquisition. L’expert des systèmes de câblages confie à hp la rationnalisation de ses centres de données et teste le paiement de serveurs de production à l’usage. Un critère important pour le groupe Français : les données de production doivent rester sur l’Hexagone ; les serveurs de gestion SAP et de communication (Exchange et Sharepoint) confiés au constructeur sont hébergés à l’Isle d’Abeau.

Pour en savoir plus sur ces déploiements, les trois pionniers Français du cloud HP seront d’ailleurs présents et ils détailleront leur expérience lors de la conférence HP Cloud Generation, le 28 septembre prochain, au Palais Brongniart à Paris.

La porte s’entrouvre vers le cloud public

SaaS, PaaS, IaaS, cloud privé, public ou hybride… HP tient à tester tous les modèles innovants de l’informatique en nuage.

La dernière offre lancée par le constructeur californien concerne le cloud public. Elle consiste à délivrer, à distance, des VM de tests et de développement ou encore du stockage d’objets facturé à l’usage.

Physiquement, cette nouvelle solution cloud public s’articule autour de containers de données, des POD HP répartis, pour l’instant, sur la côte ouest des USA. Une expansion internationale est belle et bien prévue, mais ni la feuille de route ni les tarifs ‘pay per use’ n’ont été révélés.

ZDNet