Emails : une consultation désormais avant-tout mobile

Comme de nombreux sites ou services Web comme Facebook ou Twitter, le smartphone devient désormais le premier support de consultation des emails. C’est la conclusion d’une étude mondiale menée par Return Path (un spécialiste de l’email intelligence) qui a analysé plus de 27 milliards d’emails ouverts entre mai 2016 et avril 2017 à l’aide de son outil de monitoring.

 

Concrètement, 55% des emails observés ont été ouverts sur des appareils mobiles, contre seulement 29% en 2012. Conséquence mécanique, le taux d’ouverture sur Webmail (emails ouverts sur Gmail ou Yahoo Mail depuis un navigateur) a chuté de 26% en cinq ans, passant de 37% à 28%. L’application de Google écrase ce segment avec 59% des ouvertures contre 6% en 2012, époque où Yahoo Mail régnait en maître.

Les emails ouverts depuis un client mail comme Outlook ou Thunderbird génèrent désormais le plus faible taux d’ouverture avec seulement 16%, contre 34% en 2012.

Sur smartphone, iOS cumule un taux d’ouverture de 79% des emails mobiles contre 20% pour Android. Mais le parc installé permet au robot vert de progresser puisqu’en 2012, seuls 14% des emails mobiles avaient été ouverts sur Android.

L’étude se penche également sur les habitudes de consultation. Sur mobile, les emails sont plutôt ouverts le week-end (60% des messages sont consultés le samedi et le dimanche), contre 51 à 55% les autres jours de la semaine. A l’inverse, le taux d’ouverture sur Webmail et clients augmente logiquement pendant la semaine lorsqu’on est au bureau et donc devant un PC fixe. Le Webmail compte ainsi pour 29% des ouvertures et 16 à 19% pour les logiciels clients.

ZDNet