Dell parachève son cloud public et déclinera une offre hybride

Dell-in-the-CloudsTandis que l’événement VMworld de Las Vegas permet à VMware de fédérer, via le cloud, l’informatique de l’entreprise, celle des salariés et des utilisateurs, Dell annonce son intention de lancer sa propre infrastructure cloud publique. Celle-ci repose sur l’offre vCloud de VMware et cible tous les candidats à la location, à la demande, d’espaces de stockage et de capacités de traitement.

Les grands comptes et les entreprises de taille moyenne seront démarchées en priorité. Ils pourront choisir entre trois formules de services soutenues par des serveurs et baies de stockage Dell hébergés au Texas, à Plano. L’expansion du cloud public de Dell vers d’autres sites en Europe et en Asie est prévue pour le courant 2012. Les trois niveaux de services proposés couvrent le paiement à l’acte, avec un prix par VM le plus élevé, le service réservé, avec sa garantie de disponibilité et le service dédié, où chaque client disposera de sa propre plateforme.

Une étape indispensable pour le cloud hybride, plus rentable

Les acquisitions de Perot et SecureWorks ont déjà renforcé l’offre de services hébergés du constructeur de PC. Face à la démocratisation du matériel, la société texane n’a d’autre choix que d’étoffer son catalogue de services pour maintenir une marge nette compatible avec ses ambitions. L’émergence du cloud publique de Dell risque néanmoins de faire grincer les dents de ses clients prestataires Cloud qui pourront y voir une concurrence inégale. En revanche, elle permet aux avant-vente et aux partenaires du constructeur de bâtir des offres hybrides, reposant en partie sur l’infrastructure publique et en partie sur un datacenter du client.