Criteo déloge Ubisoft de la place de N°2 français des logiciels

Le Syntec Numérique vient de publier son nouveau Top 250
des plus importants éditeurs français de logiciels. Si Dassault conserve sa
place de numéro un, son dauphin n’est plus Ubisoft mais Criteo. Spécialiste du
reciblage publicitaire sur Internet en temps réel, cet éditeur né en 2005 est
coté en bourse sur le Nasdaq depuis 2013.

Le logiciel français se porte bien 

Troisième du classement Syntec l’année dernière, Criteo a
gravi ce nouvel échelon grâce à une forte croissance de son activité (+36%).
Dans son document, le Syntec précise au passage que l’entreprise réalise 93% de
son chiffre d’affaires à l’étranger.

Le rapport souligne également la très bonne santé du secteur
de l’édition logicielle dans l’Hexagone avec un chiffre d’affaires global de
13,5 milliards d’euros en 2016 (+11% sur un an). 7 000 emplois ont été créés
sur la période et 85% des éditeurs ont confirmé leur intention de continuer à
augmenter leurs effectifs sur 2017. (Eureka Presse)

ZDNet