Cloud : Snapchat versera aussi 1 milliard de dollars à AWS

Snapchat voit son futur complètement dans le Cloud. La semaine dernière, un document déposé à la SEC montrait que le service de messagerie instantanée avait la volonté de dépenser 2 milliards de dollars sur 5 ans pour utiliser Google Cloud Platform. Un pari risqué confesse Snapchat dans son document, face à la dépendance très forte d’un seul partenaire Cloud.

Est-ce pour diminuer ce risque ? Toujours est-il que nos confrères de Reuters et Recode ont découvert une révision du document à la SEC montrant que Snapchat prévoyait aussi de dépenser 1 milliard de dollars sur 5 ans pour les services Cloud d’Amazon. AWS et Snap travaillent déjà ensemble pour un montant de 50 millions de dollars en 2017. Cette dépense devrait augmenter dans les années suivantes, pour atteindre 350 millions de dollars en 2021. Au sein du document, on apprend que cet accord avec AWS vise « une infrastructure redondante pour nos applications métiers ».

Une résilience obligatoire et une option pour créer son propre Cloud

Une résilience incontournable. Snapchat écrit dans son rapport à la SEC que « toute perturbation importante ou interférence lors de notre utilisation de Google Cloud aurait un impact négatif sur nos activités et l’entreprise serait sérieusement impactée. Nous risquons de perdre des utilisateurs, des annonceurs, des partenaires, et nuire à notre réputation ». Il est donc prévu dans le contrat avec Google la possibilité sur certaines parties de Cloud d’ouvrir la porte à des tiers. AWS est donc un de ces opérateurs tiers.

Snapchat minimise donc les risques face à Google Cloud Platform. Le service de messagerie instantanée pourrait par ailleurs encore le réduire à travers une troisième option. Dans l’addendum à la SEC, il prévoit d’ « investir dans la construction de sa propre infrastructure pour mieux délivrer ses services aux clients ».

A lire aussi :

Pokémon Go peut remercier Google Cloud, Kubernetes et Docker

Evernote bascule son infrastructure chez Google Cloud

Crédit Photo@romrf-Shutterstock