Cloud et DevOps : un duo dynamique forgé pour un climat économique concurrentiel

Il existe de nombreuses propositions de valeur convaincantes pour le cloud computing, notamment la plate-forme as-a-service (PaaS) grâce à la cohérence, la collaboration et l’accès aux outils d’avant-garde qu’elle fournit aux équipes de développement.

https://i2.wp.com/www.extein.fr/wp-content/uploads/2017/11/cloud-et-devops-un-duo-dynamique-forge-pour-un-climat-economique-concurrentiel-1.jpg?w=720 

Le DevOps fait également l’objet d’un fort intérêt car il peut optimiser la productivité des équipes de développement alors qu’elles atteignent des cycles de lancement de plus en plus ambitieux. Il semblerait donc naturel que le DevOps fonctionne bien dans le cloud et que les applications et services de cloud computing soient bien servis dans un environnement DevOps. Désormais, il y a des chiffres pour conforter cette hypothèse.

Une étude récente affirme que les entreprises peuvent doubler leur vitesse de fourniture de logiciels et obtenir une amélioration de 81 % des performances globales de fourniture de logiciels si elles adoptent une stratégie combinant cloud computing et DevOps.

DevOps + Cloud = la force du tandem

L’étude réalisée auprès de 929 professionnels de l’informatique par Freeform Dynamics, en partenariat avec CA Technologies, affirme également que ces avantages ne peuvent être obtenus ni avec le DevOps seul, ni avec le cloud computing seul. En tandem, par contre, ils peuvent avoir une réelle puissance. Environ 20 % du panel interrogé a largement recours à la fois au cloud computing et au DevOps, loin devant ceux qui n’utilisent que l’un ou l’autre dans le cadre de leur processus de fourniture et d’implémentation de logiciels.

Les auteurs de l’étude notent que le duo dynamique du cloud computing et du DevOps offre des avantages à tous les niveaux, mais plus particulièrement en termes de rapidité et de coût. « Lorsque nous avons examiné les indicateurs de performances clés (KPI) individuels pour la fourniture de logiciels, les avantages étaient à la fois plus évidents et plus nuancés. En particulier, nous avons remarqué que même si la synergie a entraîné une hausse des performances par rapport à tous les KPI, elle était particulièrement bénéfique pour la vitesse de la fourniture et le contrôle des coûts liés aux projets. »

Le rapport sur l’étude calcule que les entreprises qui utilisent à la fois le cloud computing et le DevOps ont obtenu une meilleure prévisibilité de 80 % sur les performances logicielles, ainsi qu’une amélioration de 69 % de l’expérience des clients, par rapport à la référence des modèles traditionnels de développement et fourniture de logiciels.

La volonté d’innovation avant tout

Par ailleurs, les chercheurs ont déterminé que le cloud computing et le DevOps s’alimentent mutuellement. « Non seulement l’utilisation du cloud computing et de DevOps peut réduire les tensions dans le processus de fourniture de logiciels, mais ils le font aussi de manière complémentaire, en offrant un accès plus facile et plus évolutif aux outils d’automatisation des lancements ou de tests de la sécurité, ou encore en simplifiant et accélérant le processus de livraison. »

Quel intérêt ? Il concerne l’entreprise, d’après les auteurs de l’étude CA-Freeform. Les menaces concurrentielles favorisent l’adoption des pratiques de DevOps et de cloud computing. « Un facteur clé est le niveau perçu de menaces opérationnelles et concurrentielles qui pèsent sur l’entreprise, provenant aussi bien de sources internes qu’externes. »

De plus, la culture d’entreprise joue un rôle primordial. L’adoption du DevOps et du cloud computing « apparaît étroitement liée à la volonté d’innover d’une entreprise ». Par exemple, 71 % estiment que leurs méthodes commerciales existantes « deviennent trop onéreuses ».

ZDNet