Arnaque à l’assurance : quand le pacemaker fait le mouchard au bénéfice de la police