Apple et Amazon préparent leur implantation en Arabie Saoudite

Déjà présents en Arabie Saoudite via des partenaires tiers,
Apple et Amazon souhaitent s’implanter directement dans le royaume. D’après Reuters,
les deux entreprises mènent des négociations dans ce sens avec la Saudi Arabian
General Investment Authority (SAGIA), l’autorité en charge des investissements
étrangers. Pour Amazon, les discussions sont menées par sa branche cloud
computing Amazon Web Services. Elles en seraient encore à un stade préliminaire,
sans qu’aucune échéance précise n’ait été arrêtée.

Les choses sont plus
avancées du côté d’Apple puisqu’un accord de licence pourrait intervenir en
février, ce qui conduirait à l’ouverture d’un premier Apple Store à partir de
2019. Avec une population majoritairement jeune (70% ont moins de 30 ans) et la
nécessité de préparer l’après pétrole, le jeune prince héritier Mohammed ben
Salmane, mise sur les nouvelles technologies pour guider son pays vers une
nouvelle voie économique et sociale plus moderne et ouverte. Attirer les grands noms de
la Silicon Valley fait partie de ses priorités. (Eureka Presse) 

ZDNet